découvrir le sud tunisien

A l’ouest du pays, en bordure du chott El-Djerid, Tozeur est une célèbre oasis qui abrite une palmeraie de 2 000 hectares. Les maisons sont en briquette claire et ont de magnifiques décors géométriques. A voir : Le magnifique Musée Dar Cheraït, la Palmeraie de Tozeur et ses Souks Douz porte du désert est le grand carrefour d’échange de la région et la capitale du Sahara. Douz est un village typiquement désertique, entouré de dunes de sable, qui continue à garder jalousement les us et coutumes des populations semi-nomades. Son marché du jeudi, son artisanat de peaux de dromadaire, ses bijoux berbères et l’élevage du célèbre sloughi “le lévrier du désert” en font un musée vivant de traditions.

 

Tataouine est la plaque tournante du tourisme dans le sud du pays. Cette ville animée constitue une étape importante dans la visite du Sud tunisien. La ville est surtout réputée pour la multitude des ksour  du XVe ou XVIe siècle qui l’entourent. Tataouine est surtout connue comme la « porte du désert ». Le nom de Tataouine signifie source d’eau en berbère. La ville conserve son identité et son architecture traditionnelle, son souk bihebdomadaire du lundi et jeudi est l’un des plus pittoresques de Tunisie.

Matmata, Bourg du grand Sud tunisien situé dans une région montagneuse du nord de la chaîne du Dahar, à une altitude de 600 m. Matmata est planté dans un désert de pierres ou la population berbère continue de vivre à l’abri de maisons troglodytiques. La demeure-type s’ordonne autour d’un trou circulaire servant de cour sur laquelle s’ouvrent les chambres.

Le Chott el-Djérid composé de lacs salés plus ou moins asséchés sur une superficie de 5 000 km² offre un paysage de désert surprenant : aucune végétation, des montagnes à l’horizon, de longues bandes blanches sur une terre argileuse et de vastes étendues argentées qui scintillent au soleil. Les minéraux et en particulier le phosphate, donnent des couleurs roses ou bleues aux eaux stagnantes.

Le Chott el-Djérid  est couvert d’immense dépôts de sel qui reposent sur une masse de boue. Lorsqu’il pleut, le chott se couvre d’eau et devient une sorte de mer intérieure. Les mirages sur cette plaine salée d’une blancheur éclatante sont fréquents.

Chebika est une petite oasis adossée à la montagne et approvisionné par une source qui jaillit de la montagne. Du sommet de la montagne une très belle vue sur la plaine et les chotts.

Tameza est connu pour sa cascade au fond d’une vallée étroite. L’ancien village en pisé est abandonné.

Midès; les habitants prétendent que la palmeraie possède le plus de variété de datte et quelles sont les meilleures. Au bout de la route vous découvrirez les profondes gorges de terre rouge, c’est dans ce site qu’ont été tournées certaines scènes du film « Fort Sagane ».

It's only fair to share...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

tag.